9 mars 2016

JAILBIRDS – 360VR-S3D

En développement – Ecrit et réalisé par Thomas Villepoux

JAILBIRDS (Les Racines de Bwa Kayiman) est une expérience en Réalité Virtuelle à  360° 3D Relief de 15 minutes plongeant l’utilisateur dans une fiction carcérale inédite.

 

FELIX est heureux. Condamné à  perpétuité pour les crimes de son gang, ce grand noir couvert de cicatrices semble avoir atteint la sérénité. Sa cellule de 9m2 est recouverte de ses dessins. Tout un univers riche de couleurs pastels et de paysages somptueux. Pour FELIX, cette cellule semble être son paradis. Et ça, le GARDIEN-CHEF ne peut pas le supporter. Dans sa prison, les détenus sont là  pour purger leur peine. Pour souffrir. Pour expier. Le bonheur de FELIX est une insulte à  la face du GARDIEN-CHEF, aigri et renfrogné. FELIX doit souffrir. C’est la règle.

BOOKER partage la cellule de FELIX. Petit nerveux débrouillard, il s’est placé sous la protection de l’imposant FELIX. Pourtant une nuit, il va découvrir malgré lui le noir secret du bonheur de son compagnon de cellule. Terrifié jusqu’au plus profond de son âme, BOOKER ne peut que trahir son ami. Voilà  une opportunité pour le GARDIEN-CHEF. Mais que va faire un rigide représentant de l’administration pénitentiaire face à de la magie noire ?

hall prison2

JAILBIRDS est une adaptation de l’historiette « PAULOT S’EVADE » dessinée par Philippe Foerster dans Certains l’aiment noir, publié aux éditions Fluides Glacial.

Foerster est un maître de l’épouvante grinçante, de l’ironie et des contes macabres. Ses monstres à visage humain, ou plutôt ses humains au visage monstrueux ont peuplé les colonnes de Fluide Glacial avant de trouver leurs places dans les rayons BD.

Bien loin des visées ultra-réalistes de certaines expériences documentaires à 360°, JAILBIRDS est une réalisation résolument expressionniste où l’immersion se fait dans un univers mi-onirique, mi-cauchemardesque, inspiré des bandes dessinées de Foerster.

Paulotsevade

Pourquoi faire ce court-métrage en Réalité Virtuelle?

Dès le départ, ce film a été pensé et écrit pour la Réalité Virtuelle. Nous voulons rendre viscérale l’expérience carcérale obscure que propose Philippe Foerster. Doutes, inquiétudes, compassion, espoir, peur, fatalité, etc. la réalité virtuelle nous permet de jouer sur ces émotions en graduant l’intensité de la narration et la volumétrie des décors.

Dans ce film, l’utilisateur ne prend pas directement part à l’histoire à travers l’incarnation d’un personnage particulier mais il est témoin du destin tragique de FELIX et BOOKER en partageant la vie de leur cellule et les confidences de réfectoire. Le point de vue objectif permet une implication émotionnelle totale de l’utilisateur.

La stéréoscopie 3D au service de la réalité virtuelle et de l’histoire.

La juste perception des espaces par l’utilisateur étant primordiale pour jouer avec ses émotions, nous réaliserons nativement ce film en 360° 3D stéréoscopique. Cette technique de prise de vue étant le plus proche de la vision humaine naturelle, l’effet d’immersion sera immédiat offrant à  l’utilisateur la meilleure expérience possible en réalité virtuelle.

INTENTIONS VISUELLES DE REALISATION

L’univers visuel de JAILBIRDS est un mélange de prise de vue réelle intégrées dans un décor virtuel en photogrammétrie, dont les textures seront retravaillées en post-production

Pour reconstituer l’ambiance carcérale envisagée, deux principaux univers nous ont inspirées.

Welcome to Hoxford - De Julien Mokrani et Samuel Bodin, adapté du comics de Ben Templesmith.

WTH_ITW_VFX_02B

WTH_ITW_VFX_08B WTH_ITW_VFX_08A

SIN CITY – De Franck Miller et Robert Rodriguez – Dimension Film / Aldamisa Entertainment

maxresdefault

sin_city_07_bd